Your browser does not support JavaScript!

Les membres fondateurs

Elu de la ville, c’est lors de la campagne municipale de 2014 que j’ai décidé de m’engager pour Saint-Nazaire. Pourquoi Saint-Nazaire ?

Parce que j’ai un amour profond pour cette grande ville qui a su garder un caractère humain.

Je ne suis pas né à Saint-Nazaire mais j’y viens depuis l’âge de quinze ans, je connais son passé, son présent, et depuis que je m’y suis installé définitivement, c’est son avenir qui m’intéresse, d’où mon engagement pour ma ville.

Mon parcours politique est assez court puisqu’il débute justement par les élections de 2014. Comme beaucoup d’entre nous, je regardais la politique avec énormément de méfiance et surtout avec distance, mais je me trompais, car même si la (vie) politique est surpeuplée de personnages plus soucieux de leurs intérêts que du bien commun, c’est quand même  les décisions politiques qui décident de notre avenir et de notre bien-être. Donc je me trompais en mettant de la distance.

Je ne crois pas aux partis, même si pour les municipales j’ai pris ma carte U.M.P. quand on m’a pressément  demandé de choisir un camp. D’ailleurs, je ne regrette pas de l’avoir fait car cela m’a permis de constater par moi-même les raisons qui font que la population rejette la politique. Je ne crois pas aux partis, mais je crois aux citoyens.

C’est à nous citoyens de remettre de l’intelligence, de l’humanité et du bon sens dans les décisions qui vont changer notre quotidien.

William Duval

Président

N’étant pas nazairien d’origine, mais y vivant depuis 11 ans, professeur dans une autre circonscription, j’ai néanmoins appris à aimer Saint-Nazaire, à aimer y vivre. Voulant apporter ma contribution à la vie et à l’évolution de Saint-Nazaire, je me suis engagé pendant quelques années dans un parti politique traditionnel. Mais, avec tout le respect que j’ai pour ce genre d’engagement, j’ai fini par observer que l’intérêt partisan l’emportait principalement sur l’intérêt général. Ayant jeté l’éponge, j’ai cru qu’il ne m’était plus possible d’envisager un quelconque nouvel engagement.

C’est alors qu’il m’a été proposé de participer à la fondation d’un mouvement citoyen dont l’objectif  était de travailler pour l’intérêt de la ville de Saint-Nazaire et de ses habitants. J’y ai répondu avec enthousiasme. Pourquoi ?

Car la démarche d’Engagement Nazairien se veut d’abord résolument positive. C’est une démarche pleinement citoyenne. J’apprécie le fait de vouloir tenir compte de l’avis des citoyens de chaque quartier de St-Nazaire. Il s’agit autant de valoriser les atouts de la ville, de ses quartiers, de ses habitants que de proposer, voire même de trouver des solutions aux préoccupations de ceux-ci.

Ensuite, Engagement Nazairien est un mouvement non partisan et qui, par son éthique et ses valeurs humanistes, propose un projet ouvert à tous, dans le respect des différences mais aussi de la laïcité. Il correspond pleinement aux valeurs qui sont les miennes, qu’elles soient morales ou spirituelles.

Enfin, Engagement Nazairien est un mouvement responsable, et qui prône la responsabilité dans l’engagement de toute personne qui se reconnaît dans son projet. Je m’engage, comme tout membre du mouvement, à prendre toutes mes responsabilités au sein d’Engagement Nazairien.

« Un seul mensonge fait plus de bruit que cent vérités », disait Georges Bernanos. Comme tout citoyen, les nazairiens attendent pour leur ville un langage de vérité. Ils n’attendent pas qu’on leur promette monts et merveilles. Ils veulent avant tout qu’on leur dise la vérité, pour que, de cette vérité exprimée, puissent surgir des initiatives faisant évoluer la ville dans le bon sens.

Mickaël BOUILLET

Secrétaire Général

Native de Saint-Nazaire, j’y ai passé mon enfance, y ai fait toutes mes études et même mes premières expériences professionnelles.

La vie et les opportunités professionnelles m’en ont éloigné durant près de 13 ans. Cependant, mon domaine d’activité professionnel étant étroitement lié a la ville de Saint-Nazaire, j’y gardais un oeil bienveillant et y revenait régulièrement.

Durant ces 13 années a travailler au marketing de nombreux armateurs de croisières pour l’Europe (dont la Cunard, plus connue ici pour la construction du Queen Mary2), j’ai eu la chance de pouvoir vivre dans de grandes villes très attractives, mais aussi d’accoster dans d’autres (françaises et étrangères) parfois très semblables à la nôtre mêlant à la fois une forte activité portuaire et industrielle et un choix de développement touristique lié aux passagers croisiéristes.

La douceur de vivre de notre cité portuaire me manquant, j’ai décidé de revenir m’installer, ici, dans ma ville, Saint-Nazaire, avec le souhait de pouvoir mettre à profit mon expérience.

Très fière de ma ville, je souhaite la promouvoir et la faire connaître à sa juste valeur, pouvoir lui donner une image plus « attrayante » que ce que j’ai pu entendre à son sujet, pour que les personnes puissent voir Saint-Nazaire comme je la vois : une ville à taille humaine, industrielle, de bord de mer et dynamique.

Et surtout, et c’est ce pourquoi aujourd’hui je suis membre fondatrice de ce mouvement : remettre le nazairien au cœur de l’évolution de sa ville, faire en sorte que les nazairiens s’y sentent bien, puissent s’y épanouir pleinement, puissent agir pour leur quartier et leur ville, que leurs voix, leurs idées soient enfin entendues que ce soit au niveau de l’urbanisme, du travail, de l’attractivité, tout en préservant l’histoire et le patrimoine nazairiens.

Je souhaite que Saint-Nazaire puisse grandir et devenir une référence humaine de développement économique et de bien-être.

Alors aujourd’hui, je m’Engage pour Saint-Nazaire, parce que j’Aime ma ville.

Gwénaëlle Guiheneuf

Porte-Parole