Your browser does not support JavaScript!

Compte-rendu du Conseil Municipal du 05 Mai 2017

Le 13 octobre 2017

Vendredi 05 Mai 2017 se tenait un conseil municipal.

 

Tout d’abord plusieurs interventions ont eu lieu en pré-conseil sur la politique nationale. Bien sûr nous ne commenterons pas cela. Néanmoins, nous vous conseillons de les voir car elles montrent bien que certains acteurs politiques ne savent plus où se positionner pour pouvoir sauver leurs petites carrières. Vous trouverez le lien du conseil municipal en vidéo, à la fin de cet article.

La première délibération concernait la désignation de 6 nouveaux délégués au sein du conseil communautaire. En effet, suite au scrutin anticipé de la ville de Trignac, la composition du conseil communautaire s’est vu modifiée, plusieurs communes membres de la Carène ont perdu des conseillers au profit de Saint-Nazaire. Cette délibération a levé le voile sur le comportement individualiste et irresponsable de certains élus, il s’agit notamment ici de l’élu Modem Jean-Michel Texier.

Petit retour en arrière. Une des promesses de campagne de David Samzun était de laisser la présidence de la commission des finances au groupe d’opposition, promesse tenue puisque en toute logique c’est Ludovic Le Merrer qui en a hérité. Mais suite à la démission de celui-ci, cette fonction est devenue vacante. C’est alors que notre président, William Duval, membre actif de cette commission depuis trois ans, en a demandé logiquement la présidence et a sollicité le soutien du groupe Modem pour appuyer sa demande (Une copie du mail envoyé en lien). Or nous n’avons reçu aucune réponse de leur part.

Nous en arrivons à la délibération en question. Pour  qu’un conseiller de l’opposition Nazairienne soit élu au sein du conseil communautaire, il aurait fallu que les deux groupes républicains (Modem et Saint-Nazaire Centre-Droit) unissent leurs voix. Pierre-Yves Vincent, président du groupe SNCD a donc proposé notre soutien à Jean-Michel Texier, pour permettre à Virginie Boutet-Caille de faire son entrée à la Carène, en échange du soutien du groupe MODEM pour permettre la nomination de William DUVAL à la présidence de la commission des finances. La réponse fut très claire : pas besoin des voix de SNCD pour élire Virginie BOUTET-CAILLE et Jean-Michel TEXIER prend la présidence de la commission des finances avec comme seul argument qu’ils sont quatre au MODEM contre trois à SNCD. Au final, Jean-Michel TEXIER va prendre la présidence de la commission des finances alors qu’il y fait tout juste son entrée, et donc sans aucune connaissance du fonctionnement des finances publiques, et Virginie BOUTET-CAILLE ne fera pas son entrée à la Carène car il fallait bien au moins sept voix pour elle, ce qui est franchement dommageable pour l’opposition Nazairienne. Voilà tout ce que nous rejetons comme comportement à Engagement Nazairien, cette logique de parti et de pouvoir portée par des égos démesurés et dans le cas présent, doublée d’incompétence.

Une délibération concernant les indemnités des élus a amené quelques échanges entre Gauthier Bouchet, qui, comme à son habitude, dénonce des indemnités trop élevées, et Lydie Mahé, qui défend le principe de ces indemnités et leurs montants sous couvert qu’elles servent au manque à gagner des élus qui, pour pouvoir exercer leurs mandats, sont obligés de réduire leurs activités professionnelles. Nous pensons que les deux ont raison. Mais il y a toujours cette manie chez les politiciens de faire un amalgame de tout. Bien sûr que certain élus  sont obligés de dégager du temps pour leurs mandats au détriment de leurs professions, mais pas tous. Prenez un adjoint qui n’a aucune délégation, et qui du coup peut se permettre de conserver son emploi, et touche quand même 1900 euros d’indemnités mensuelles (136 800euros sur le mandat). Cela ne s’appelle pas un cumul des mandats, mais plutôt un cumul des revenus.

Enfin plusieurs décisions ont entre autres attiré notre attention : une augmentation du capital de la SONADEV, plusieurs subventions pour les festivités THE BRIDGE, que nous espérons magnifiques et le programme de renouvellement urbain d’intérêt régional (PRIR).

 

délibérations CM du 05 mai 2017

mail à l’attention de Jean-Michel Texier

Envoyez-nous vos commentaires