Your browser does not support JavaScript!

Compte-rendu du Conseil Municipal du 17 Mars 2017

Le 13 octobre 2017

Vendredi 17 Mars 2017 se tenait un conseil municipal.

Nous en avons profité pour interroger M. le Maire sur les logements situés dans la ville de Nice (Le texte complet en lien). Après un cafouillage « organisé » par M. le Maire, prétextant ne pas savoir qu’il y avait une question d’actualité, William Duval a enfin pu poser toutes ces questions concernant ces fameux logements. Les réponses données par Martin Arnout, adjoint aux finances, nous rendent vraiment perplexes sur la gestion de la ville. Au passage, si M. le Maire n’était soi-disant pas au courant de cette question préalable, son adjoint lui l’était bien, car sa réponse était bien préparée. Donc ces logements seraient vendus depuis 2009, et auraient servi à payer une partie du gymnase Fogiel, nom de la personne qui a fait ce legs à la ville. Mais ces deux logements sont toujours sur la liste du patrimoine fourni par Martin Arnout lui-même. 2009/2016 (date à laquelle cette liste nous a été remise), il en faut du temps pour mettre à jour cette liste. Est-ce à dire que M. le Maire est incapable de connaître le patrimoine exact de Saint-Nazaire ? Pourtant il y a bien une adjointe en charge de cette délégation, Mme Pascale Hameau. La fébrilité de la majorité, sur ce dossier, tient plus au fait que cela apporte la démonstration d’une gestion douteuse de la ville plutôt qu’un quelconque doute sur l’utilisation de ces logements. Comme l’a rappelé William Duval à Jean-Luc Guyodo, qui l’accusait de vouloir salir la mémoire de M. Fogel, c’est notre rôle d’opposant de devoir contrôler, notamment, la façon dont est utilisé le legs de M. Fogel, cet homme qui, par amour de sa ville, avait décidé de lui transmettre une partie de son patrimoine. Et en rien nous ne salissons sa mémoire, bien au contraire. Pour finir, le mensonge de Martin Arnout sur le fait que tout nous a déjà été dit en commission des finances, est incompréhensible. Pourquoi mentir, alors que dans cette commission siège au moins un représentant de tous les groupes politiques, majorité et opposition, du conseil municipal ? Donc si la population Nazairienne ne peut pas savoir où est la vérité, les élus siégeant à la commission des finances de la ville, eux, connaissent la vérité.

Nous sommes également intervenus sur plusieurs délibérations concernant l’urbanisme, sur le projet de rénovation de la gare, sur plusieurs autres délibérations et surtout sur la création d’un poste de collaborateur de cabinet, une nouvelle dépense alors que M. le Maire impose à tous des restrictions budgétaires. Nous reviendrons plus en détail sur ce point dans un prochain article.

 

Interventions au conseil municipal du 17 mars 2017

Question préalable au conseil municipal du 17 mars 2017 – Logements Nice

 

Envoyez-nous vos commentaires